L’industrie de la chaussure en Europe est une industrie manufacturière traditionelle qui produit une grande valeur ajoutée au produit du consommateur, dans le cadre des Industries Créatives et de la Culture et de l’Héritage européen. En 2016, l’industrie comptait 20.300 compagnies employant approximativement 290.000 personnes. L’Europe représente le second marché de consommation international (après la Chine), et a le prix moyen d’exportation le plus élevé.

Menées par la créativité et l’innovation, les chaussures manufacturées dans l’UE peuvent être considérées comme techniquement gérées de façon scientifique et avec une haute et distincte qualité, dont les exportations en dehors des pays européens ont augmenté de 40% en quantité et de 90% en valeur entre 2009 et 2016. Afin de maintenir cet avantage clé, l’industrie européenne se doit de continuer à investir dans l’innovation technologique et non-technologique et de promouvoir une grande valeur ajoutée.

A une époque où les industries se concentrent sur les consommateurs, la chaussure européenne pointe en direction du bien-être du consommateur et des préoccupations de durabilité comme un avantage compétitif pour satisfaire leurs demandes. La connaissance grandissante sur la santé et la conscience sociale se doivent d’être inclus dans le développement du produit. Le cycle de vie du produit est entièrement reconsidéré au regard de sa performance et de sa fonctionnalité, ce qui est fréquemment perçu comme le confort de la chaussure. Une plus longue durée de vie demande une attention particulière pour éviter et soulager les blessures. De plus, la pratique de vente au détail et le comportement du consommateur évoluent vers la durabilité. Aussi, les demandes grandissantes des consommateurs pour des chaussures personnalisées et différenciées, qui donnent lieu à des opportunités pour plus de créativité tout en assurant le confort et les préoccupations de durabilité, sont satisfaites. Le nouveau matériel durable, l’éco-design et les modèles marketing sont des outils puissants pour augmenter la différentiation du produit. Cela est donc une priorité d’équipper les concepteurs avec la créativité et les compétences innovatives et une compréhension plus grande des méchanismes qui déterminent le confort et la durabilité de la chaussure.